Sonidos y silencios. En français

Accueil > Le site, l'auteur et son travail


Le site, l'auteur et son travail

 

À propos de Sonidos y silencios | L'auteur | Contact | Tierra sin tiempo | Sonidos de una tierra sin tiempo | (Re)construction de instruments musicaux | Livres, articles et cours | Activités éducatives | Wayrachaki editora | Copyright

 

À propos de Sonidos y silencios

Le site Sonidos y silencios ("Sons et silences"), produit par Edgardo Civallero, est l'héritier des blogs Bitácora de un músico et Un Sur de sonidos, qui étaient actifs entre 2009 et 2020 et présentaient des produits similaires à ceux trouvés dans cet espace, en plus du magazine numérique et bilingue désormais disparu sur la musique et la culture andines Tierra de vientos.

Sonidos y silencios est un espace de recherche, de production et de diffusion académique. C'est axé sur les sons (et les silences) latino-américains, en particulier sur les instruments de musique traditionnels du continent, et sur la relation de ce patrimoine sonore énorme et varié avec la mémoire, l'identité et les disciplines et institutions de gestion des connaissances (bibliothèques, archives et musées).

Il présente les initiatives académiques de l'auteur (le projet Tierra sin tiempo, basé sur son travail Patrimonio en la cama de Procrustes), ses activités éducatives et informatives (Sonidos de una tierra sin tiempo), ses publications (livres et articles) et une série de billets de blog qui paraissent chaque semaine.

Il comprend également la proposition éditoriale Wayrachaki editora, qui vise à diffuser les connaissances, histoires et souvenirs traditionnels au format numérique et en libre accès.



L'auteur

Je m'appelle Edgardo Civallero (Buenos Aires, Argentine, 1973) et je suis musicien, luthier, chercheur, éducateur et écrivain. Je m'intéresse aux sons et aux silences de l'Amérique latine en général et des peuples autochtones en particulier, et je ressens une inclination particulière pour la relation de ce patrimoine sonore avec la mémoire et l'identité.

J'ai un diplôme en bibliothéconomie et documentation de l'Université nationale de Córdoba (Argentine) , où j'ai également étudié l'histoire (archéologie et d'anthropologie). J'ai également une spécialisation en Epistémologies du Sud (CLACSO) et j'étude une maîtrise en Archives historiques et mémoire à l'Université Pontificale Javeriana (Colombie). Après des années de travail sur le terrain, je me suis spécialisé dans la collecte et la gestion de la tradition orale et de la musique, ainsi que dans les connaissances autochtones et les services de bibliothèque pour les sociétés indigènes.

Dans le domaine de la musique, depuis 1990, je joue des instruments à vent latino-américains / andins (traditionnels, indigènes) dans divers ensembles folkloriques, en Espagne et en Argentine, et en 2007 je me suis lancé dans une carrière musicale solo, lançant le album Vientos de tierra de vientos, avec de la musique instrumentale andine.

Mes activités musicales vont de pair avec la recherche, l'éducation et la diffusion des connaissances. En ce sens vont mes projets éducatifs: une série d'activités culturelles et de formation sur le patrimoine sonore traditionnel latino-américain. A cela s'ajoute l'édition, en format numérique et en libre accès, d'une série de publications sur les instruments de musique.

Je réside actuellement en Colombie, où je continue à faire des recherches en organologie et ethnomusicologie, en partageant les résultats, en apprenant et en enseignant, en composant et en jouant de la musique, en construisant des instruments traditionnels, en explorant d'autres horizons musicaux et en participant à de nouveaux projets. Parmi ces derniers se trouve Tierra sin tiempo ("Terre sans temps"), qui récupère et met en dialogue des documents et artefacts provenant de bibliothèques, archives et musées liés aux pratiques musicales (et aux nécessaires silences), et cherche à revitaliser les mémoires et à créer de nouvelles idées sonores .



Contact

Je peux être contacté via mon e-mail personnel, edgardocivallero (@) gmail (.) com, ou via mes réseaux sociaux (barre de navigation inférieure).



Tierra sin tiempo

Tierra sin tiempo ("Terre sans temps") est un projet de recherche-action et d'humanités numériques, basé sur mon travail Patrimonio en la cama de Procrustes>/i> (Bogotá, 2021).

Le projet part d'une idée de base: comprendre le soi-disant "patrimoine (in)tangible" comme une sorte de "terre sans temps" où de nombreuses et différentes collections s'accumulent, avec des racines, des itinéraires historiques, des horizons et des formats différents; des collections qui alimentent les expériences, propositions et idées culturelles et identitaires actuelles. L'idée se nourrit de positions traditionnelles, indigènes et paysannes sur le patrimoine et la mémoire, identifiées globalement et à différentes époques de l'histoire humaine.

À partir de là, Tierra sin tiempo analyse le rôle que les disciplines et institutions de gestion des connaissances et de la mémoire (bibliothèques, archives, musées) ont joué dans la fragmentation, la décontextualisation et l'isolement du patrimoine; les raisons de cette fragmentation et ses conséquences; les mécanismes potentiels de reconstruction et de resignification du patrimoine culturel d'origine; et l'utilisation de cette "terre sans temps" pour la génération de nouvelles propositions.

Il s'agit d'un travail théorique avec des applications pratiques. Ces derniers incluent la plateforme numérique Tierra sin tiempo (en construction) et le projet Sonidos de una tierra sin tiempo ("Sons d'une terre sans temps", voir ci-dessous), qui travaille spécifiquement avec le patrimoine sonore.



Sonidos de una tierra sin tiempo

Sonidos de una tierra sin tiempo ("Sons d'une terre sans temps") est une activité culturelle basée sur les idées développées dans le cadre du projet de recherche et de réflexion Tierra sin tiempo ("Terre sans temps", voir au dessus).

Il s'agit d'une série de concerts éducatifs qui, basés sur l'idée du patrimoine (in)tangible (et, plus précisément, du patrimoine sonore traditionnel latino-américain) comme une sorte de "terre sans temps" commune, montre, en courtes présentations, le résultat d'un dialogue entre des milliers d'artefacts muséaux, des instruments recréés ou inventés, des documents d'archives originaux de tous formats, des textes de bibliothèque et des archives de la tradition orale rurale et urbaine.

Tout cela, autour des instruments de musique d'Amérique latine, leurs histoires, leurs identités, leurs contextes, leurs voix, leurs silences et leurs relations avec d'autres espaces.



(Re)construction de instruments musicaux

Le travail développé depuis des années dans Sonidos y silencios et ses prédécesseurs, avec le projet Tierra sin tiempo et, surtout, celui de Sonidos de una tierra sin tiempo, m'a amené à entrer en contact avec une énorme quantité d'informations liées aux instruments de musique traditionnels en général, et aux latino-américains en particulier. Commencer à construire des instruments de musée, à (re)construire des artefacts sonores archéologiques et ethnographiques, et à créer de nouveaux éléments, n'était qu'une question de temps pour moi.

J'utilise les instruments (re)construits (avec d'autres acquis via différents canaux) dans mes activités d'enseignement et, surtout, dans les concerts de Sonidos de una tierra sin tiempo.

Chacun d'eux n'est que la toute petite extrémité d'un énorme écheveau qui comprend beaucoup d'informations et de nombreux souvenirs liés à leurs histoires, contextes, sociétés, natures, techniques de construction, traditions, territoires, langues et mythes.



Livres, articles et cours

Je publie et distribue des livres articles et cours digitais en libre accès, en espagnol et en anglais, sur des instruments de musique traditionnels, en particulier (mais pas exclusivement) d'Amérique latine. Ces publications visent à diffuser des connaissances sur les heranças culturais inconnus..

Tous les documents sont publiés en format numérique (.pdf) et présentent des recherches bibliographiques originales sur l'organologie et l'ethnomusicologie. Les textes sont distribués sur une license Creative Commons by-nc-nd 4.0 et ils peuvent être téléchargés ici et dans ResearchGate, Acta Académica, Issuu, Scribd, Academia.edu et Calameo.



Activités éducatives

Les activités éducatives que je développe comprennent des concerts et expositions didactiques, des conférences, des cours, des ateliers et des séminaires, tant sur les instruments de musique latino-américains, la culture musicale qu'ils encodent et l'environnement qui les entoure, que sur les sa tradition et sa gestion.


A. Concerts didactiques et expositions

Destinsé à différents types d'audience, avec des durées et des structures différentes. Ils couvrent un large spectre de sujets liés aux instruments de musique traditionnels d'Amérique du Sud en général et de la Cordillère des Andes en particulier: de la présentation des familles d'instruments (aérophones, chordophones, membranophones) à la description par régions géographiques / pays, ethnies, groupes, genres musicaux ou périodes historiques. Tous les concerts comprennent une exposition et une démonstration d'instruments, des fragments de tradition orale et un contenu basé sur des sources académiques solides et des recherches de l'auteur.

Exemples: Instruments autochtones des hautes terres / basses terres d'Amérique du Sud | Instruments mestizos / créoles d'Amérique du Sud | Instruments des Andes | Instruments à vent / cordes / percussions traditionnels sud-américains | Flûtes de Pan /flûtes à biseau / flûtes à bec sud-américaines | Flûtes transversales / globulaires sud-américaines | Trompettes naturelles sud-américaines | Clarinettes sud-américaines | Arcs musicaux sud-américains | Instruments de percussion sud-américains | Les sons du Gran Chaco / de la Patagonie / de l'Orinoquia | Instruments de musique et traditions des Quechua / Aymara / Mapuche.


B. Conférences

Destinées à différents types d'audience, avec des durées et des structures différentes. Elles sont événements théoriques similaires dans les thèmes aux concerts didactiques, bien que remplaçant l'exposition et la démonstration d'instruments par l'utilisation de supports audiovisuels et multimédia pertinents.

Exemples: Instruments de musique (charangos et sirènes, les bandes de sikuris...) | Rythmes et styles musicaux (chirimía colombienne, musique gaúcha...) | Musique traditionnelle (des Guaraní, de la Sierra Nevada...) | | Tradition orale et culture sonore (en Patagonie, dans les Andes...) | Danses et habillement (dans les hauts plateaux du centre du Pérou, sur la côte argentine...) | Fêtes, cérémonies et festivals (dans les plaines, dans le Titicaca...) | Coutumes, mythes et légendes (Afro-boliviens, dans la basse Amazonie...).


C. Cours et ateliers

Destinés à différents types d'audience, avec des durées et des structures différentes. Événements éminemment pratiques, qui incluent la construction (dans certains cas seulement) et l'interprétation d'instruments de musique traditionnels d'Amérique du Sud en général et des Andes en particulier. Ils se concentrent particulièrement sur les aérophones et les idiophones, et les ensembles communautaires d'aérophones et de membranophones (par exemple les ensembles de sikuris), bien qu'ils couvrent également de nombreux autres styles et instruments sud-américains.

Exemples: Construction d'instruments simples (sikus, quenas, arcs) | Interprétation d'instruments solistes (quena, pinkillo, zampoña, rondador, tarka, mohoseño, bombo legüero, charango...) | Interprétation en groupes traditionnels (sikuris, troupes de flûtes verticales, quartet folklorique argentin, flûtes colombiennes...) | Interprétation des rythmes et des styles (par régions, pays, ethnies, fêtes...).


D. Séminaires

Destinés à différents types d'audience, avec des durées et des structures différentes. Similaires aux cours et ateliers, mais avec un contenu principalement théorique et spécialisé.

Exemples: Instruments de musique (par famille, par région, par peuple) | Rythmes et styles musicaux (par pays, par région, par peuple) | Musique traditionnelle (par pays, par région, par peuple) | Tradition orale et culture sonore | Danses (chorégraphies, styles) et vêtements (par région) | Fêtes, cérémonies et festivals (par période, par peuple) | Coutumes, mythes et légendes (par région, par peuple) | Collection de tradition orale (méthodologie et pratique) | Gestion de la tradition orale et sonore (méthodologie et pratique) | Méthodologie de la recherche musicologique | Organologie de terrain (méthodologie et pratique).



Wayrachaki editora

Wayrachaki editora (maison d'édition) est une initiative née en 2007 à Córdoba (Argentine), lorsque les éditeurs indépendants dédiés exclusivement au contenu numérique et en libre accès n'étaient pas bien connus. À travers elle, j'ai publié (comme auteur et éditeur) mes travaux sur bibliothèques pour sociétés autochtones (en espagnol).

Repris aujourd'hui avec le même esprit avec lequel elle est née (livres numériques à distribuer sous licence en libre accès), Wayrachaki editora se concentre sur la diffusion de contenus liés aux souvenirs et aux savoirs traditionnels, notamment ceux autochtones et latino-américains. Jusqu'à présent, des livres sur instruments de musique traditionnels d'Amérique latine ont été publiés via cette label (en espagnol), mais elle est ouverte à d'autres auteurs et autres thèmes, toujours liés à son thème central.

Les personnes intéressées par les services d'édition et de conception de livres numériques fournis par Wayrachaki editora peuvent me contacter directement (voir l'email ci-dessus).

Wayrachaki est un mot quechua qui signifie littéralement "pieds du vent", c'est-à-dire "vagabond".



Copyright

Le contenu textuel publié dans cet espace est la propriété intellectuelle de l'auteur, sauf indication contraire, et est distribué par une licence Creative Commons Attribution-Non-Commercial-No Derivative Work (by-nc-nd) 4.0 International. Cela implique que le matériel peut être copié et redistribué dans n'importe quel support ou format, tant que la paternité est correctement reconnue, il n'est pas utilisé à des fins commerciales et le travail dérivé n'est pas diffusé.